Ecrivez a vos Personnages preferes!
Vous pouvez ecrire soit
- au meme Personnage
- a une autre Personnalite
- repondre a cette lettre
- vous mettre dans la peau du Personnage!
- ou meme ecrire sur un theme particulier

Laissez moi votre lettre je la posterai pour vous!

Cher Eléazar Ben Yair

Je suis comme toi ..fils de …alors

Cher Eléazar

Je me permets cette familiarité, mais depuis si longtemps que l’envie me ronge de te raconter, depuis si longtemps que l’envie m’habite de t’écrire et de te parler.
Alors au prix de ce long silence j’ose un peu briser la glace…..

Chaque marche gravie pour accéder à MASSADA avec nos élèves…..
- Ah ! oui, ton héritage parlons-en : ta dernière demeure, ton ultime refuge nous fait transpirer et jour et nuit les 2 sentiers sont parcourus par des milliers et des milliers de gens, des élèves, des pèlerins, des juifs, des non-juifs.
(... Eh ! oui les non juifs ne sont plus les Romains et les Romains n’existent plus et désormais et depuis très longtemps on les appelle Chrétiens ; dans un autre échange et avec ta permission je te raconterai l’histoire extraordinaire de ce Jésus de Nazareth que tu as peut-être connu d’ailleurs. …. des gens qu’on appelle touristes et puis d’autres encore que je réserve pour la fin.) Oui chaque marche gravie me crie qu’il faut que tu saches ou nous en sommes mais surtout résonne encore de ce terrible dénouement.

Alors explique-moi ,explique-nous, comment ce printemps 73 ou 74 sans que tu le saches a marqué l’histoire de ton Peuple, L’HISTOIRE du Peuple Juif .

Deux malheureuses femmes et cinq enfants échappent au drame ;elles racontent à FLAVIUS joseph -correspondant de Guerre dit-on à notre époque- historien de cette période.

Tout nous a été relaté.

Comment dans la tête d’un homme peut habiter tant d’amour pour D…au point de considérer plus douce la mort que l’esclavage ?

Comment dans la tête d’un homme peut naître l’idée d’un sacrifice au prix de la liberté et de sa foi divine ?

Un seul homme l’avait envisagé avec son fils. .Tu as peut-être pensé à lui en cet instant ?

Quel chef devais-tu ère Eléazar BEN YAIR ?

Nous n’aurons jamais la réponse hélas mais nous avons eu ton message.

Le cœur des juifs se gonfle désormais de fierté à la lecture de ton histoire, et au terrible dilemme qui a du te saisir pour décider.

Jamais, plus jamais cette histoire ne se répétera, jamais plus jamais ce geste se refera à l’identique peut-être parce que l’amour de D….. au fil des siècles s’est éloigné de certains cieux.

Des FLAVIUS SILVA il y en a eu encore et encore ,les romains ont changé de noms et de couleurs----Ah ! il faut que tu saches combien fut grande leur stupeur et immense le respect qui s’est emparés d’eux devant les Sicaires inanimés et les greniers à grain remplis ; très vite ils ont compris la grandeur d’ame de ce peuple assiégé ; de la part de cette Xème Légion Romaine :quel éloge ! et toi vivant ils t’auraient nommé CESAR.

Ce peuple que tu voulais libre, libre dans le temps, après des années d’errance est revenu sur sa terre, ce peuple enfin ressuscité.

Je trouve et je te le dis franchement, maintenant que je t’ai rendu hommage :tu as été un peu fort et je dis cela simplement en pensant aux enfants

Mais rassure-toi ce peuple cent fois bafoué a du comme toi repenser la liberté et repenser l’amour pour son D…

Alors ,un autre veilleur du Judaïsme, comme toi. ,sous d’autres cieux assombris, en pareille détresse, en pareil dilemme ,a eu son MASSADA , et son MASSADA s’appelait VARSOVIE. Alors cherche-le, cherche-le bien, il doit être comme toi près de l’essentiel, et
appelle-le,.C’est Mordehai ANILEVITCH :son nom n’est pas sémite comme le tien et le mien mais combien Juif jusqu’à l’essence de l’ame.

Demande-lui de te raconter et il t’expliquera comment d’autres légions voulaient et n’y sont pas arrivées ,souhaitaient sans y parvenir..

Comment, ? parce que Eléazar __ « :Mordehai ANILEVITCH est ton pure produit. Il est de ton espèce et de ta trempe. Comme toi le combat pour son peuple était devenu le sien , et la dignité de son peuple sa raison de vivre. »

Tu n’es pas étranger à cela !Il faut que tu saches Eléazar BEN YAIR que dans le cœur de tout Juif tu as jeté un grain de ta force ,tu as glissé le souffle de ta détermination et ainsi tu as fait germé le jardin de tout un peuple.

Ah ! j’avais oublié. :MASSADA c’est à la fois magnifique ,grandiose et redoutable . Redoutable, et sa seule présence nous interdit un seul instant de douter des ressources de notre Peuple.

Prier avec les élèves dans cette petite synagogue, se laisser envelopper de ce soleil naissant c’est revivre avec toi ces premiers matins du monde.

Le peuple Juif sur sa terre désormais te rend hommage .Ses soldats oui je dis bien ses soldats ,ton peuple a ses soldats ,son armée ;ils prêtent serment sur ce lieu même de ce défi en jurant que « plus jamais Massada ne tombera »

Alors de temps en temps, souffle-leur Eléazar de ta force et de ton courage, de ta noblesse et ta fierté d’être juif. Leur combat est dur car il faut rester homme en même temps.


.Ils sont tes fils.

Mais ,je sais ,moi .,que tu es tout le temps là

A bientôt ,je te salut fils de YAIR………..très affectueusement

Marcel fils de KIMOUN.

Marcel Benkimoun
CPE - ORT Marseille - France

REPONSE
Je remercie Marcel Benkimoun pour cette lettre tres émouvante qui nous fait (re)découvrir ce Personnage Hors du commun, dont on ne sait encore aujourd'hui si on doit le blamer ou le glorifier.
On attend avec impatience la réponse d'Eleazar!
Marcel

1 commentaire:

Emmanuelle a dit…

Bonsoir Marcel

J 'ai lu avec attention et émotion la lettre écrite par Marcel Benkimoun, figure incontournable de notre école et surtout "grand monsieur"...

C'est avec une grande humilité que l'auteur de cette lettre dévoile, à travers ces mots, une sensibilité hors-pair...

Je me souviens il y a deux ans, en janvier 2006, avoir accompagné et encadré des élèves de troisième pour une commémoration de la Shoa...

Une élève avait lu, ce matin pluvieux, à la synagogue de la rue Breteuil un texte de Mordechai Anilevitch, écrit dans le ghetto de Varsovie, texte choisi et annoté ce jour-là par Marcel Benkimoun.

Ce fut un grand moment...et la même émotion ressentie...

Emmanuelle

Vous pouvez ecrire soit
- au meme Personnage
- a une autre Personnalite
- repondre a cette lettre
- vous mettre dans la peau du Personnage!
- ou meme ecrire sur un theme particulier

Laissez moi votre lettre je la posterai pour vous!